Le Marché aux chevaux

• Mouffetard d'Antan
Accueil » Les Incontournables » Le Marché aux chevaux

 

 

Encore une fois, promenons-nous le nez en l'air ...

Aviez-vous déjà remarqué cette étonnant tête de cheval sur le haut de la facade du 11/13 de la rue Geoffroy-Saint-Hilaire avec la mention «  Marchands de chevaux, poneys, doubles poneys de toutes provenances et chevaux de trait » en dessous ?

 

 

Pour la petite histoire ... En 1627, puis en 1640, un particulier nommé Jean Baudouin obtient des lettres-patentes l'autorisant à établir un nouveau marché aux chevaux sur une place autrefois nommée la Folie-Eschalart, située dans le faubourg Saint-Marcel. Le projet n'aboutit pas et en 1659, François Baraujon, apothicaire et valet du roi, est autorisé à ouvrir un marché aux chevaux dans le faubourg Saint-Victor à proximité de la croix de Clamart (1 à 17 de l'actuelle rue du Fer-à-Moulin).

 

Le pavillon actuel au numéro 5 daterait de 1760 et fut contruit à la demande du lieutenant de police Satine pour abriter les agents de surveillance du marché aux chevaux qui occupaient les lieux.

Marché aux chevaux certes, mais d'autres animaux étaient également installés ici. Les ventes de ces animaux avaient d'ailleurs lieu chaque mercredi et samedi, le matin pour les porcs et l'après-midi pour les chevaux et les ânes ; mais aussi le dimanche pour les chiens.

 

 

En 1925 le pavillon fut classé aux Monuments historiques.

 

 

 

 

 

Le marché aux chevaux fut transféré en 1908 aux abattoirs de Vaugirard, cette tête et une plaque sont donc les uniques vestiges ! 

 

Laisser un commentaire
ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire.
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Vous aimerez aussi

• Mouffetard caché
• Du plus petit au plus vieux