Lecture : « L’autre Galilée »

 

Chaque semaine, nous vous faisons découvrir un livre de notre maison.

Cette semaine, nous vous présentons un ouvrage qui a été publié il y a quelque jours par TriArtis : L’autre Galilée de Cesare Capitani dans notre collection Collection Sur la Scène.

Galilée, fort de ses convictions, n’entend pas taire la réalité qu’il a perçue dans sa lunette astronomique : la Terre tourne autour du Soleil. Hérésie ! Les vérités énoncées par l’Eglise et les Saintes Ecritures sont intouchables. Pourtant, il combattra inlassablement les dogmes et l’obscurantisme affirmant que la Bible nous apprend « comment on va au ciel, non comment va le ciel. »

LE LIVRE

Sous le masque du grand scientifique transparaît l’Autre Galilée, homme et philosophe, avec sa persévérance, ses ambitions, sa peur de mourir, et, plus que tout, le désir absolu d’être libre dans sa vie comme dans sa pensée.

En témoignent les lettres adressées à son disciple, au doge de Venise, à la grande-duchesse de Toscane, à Képler…, retranscrites ici en italien moderne.

L’Autre Galilée, c’est l’homme et le philosophe derrière la figure du scientifique. En témoignent ses lettres.

Après avoir donné vie au peintre Michelangelo Merisi dans le spectacle Moi, Caravage, le comédien Cesare Capitani s’intéressa à un autre personnage italien de la même époque : le « père de la science moderne », le grand Galilée. Il en fit un premier spectacle, Galilée, le combat pour une pensée libre, sur les planches du Festival de la correspondance de Grignan. Le scientifique renommé y révélait alors tout son génie à travers une série de lettres personnelles adressées à son disciple, au doge de Venise, à la grande-duchesse de Toscane… Trois ans après cette première manifestation, Cesare Capitani, dont l’intérêt pour ce savant n’a cessé de croître, revêt à nouveau la figure galiléenne. L’auteur change d’optique et souhaite non plus présenter le grand scientifique, mais cet Autre Galilée, homme et philosophe, avec sa persévérance, sa peur de la mort, ses ambitions et, par-dessus tout, son désir absolu d’être libre, dans sa vie comme dans sa pensée.

Dans le présent ouvrage, vous trouverez non seulement le texte théâtral de Cesare Capitani, mais également les lettres de Galilée en italien moderne – en français dans Galilée, le combat pour une pensée libre publié aux éditions TriArtis. Ces lettres étant difficiles d’accès, l’auteur avait à cœur de les offrir à son public.

AUTEUR

Né à Milan (Italie), Cesare Capitani est diplômé de l’École du Piccolo Teatro, créée par Giorgio Strheler. En 1998, il écrit Rhapsodie, pièce théâtrale primée au concours Vallecorsi de Pistoia ainsi que plusieurs nouvelles, dont certaines seront primées à différents concours littéraires italiens. La même année, il vient à Paris et décide de s’y installer.

Comédien, il joue Penthésilée de H. Von Kleist, Hamlet et Roméo et Juliette de W. Shakespeare, La Fausse Suivante de Marivaux, Quai Ouest de B. M. Koltès, Le Fascinant Anton Pavlovic de G. Prosperi, Plaza Suite de N. Simon. Il met en scène La Traversée de la Nuit de G. de Gaulle-Anthonioz et Pinocchio qu’il adapte du conte de Carlo Collodi. Il est l’auteur et l’interprète principal de Moi, Caravage, inspiré du roman La Course à l’Abîme de Dominique Fernandez.

Il est l’auteur de deux livres sur Galilée. Et le Moi, Caravage, a été traduit en Italien sous le titre Io, Caravaggio.

Commandez-le dés maintenant !

Publié le 24 janvier 2020 par Editions TriArtis

Editions TriArtis

19 rue Pascal

75005 Paris

Les Gobelins

0951749629

Ouvert aujourd'hui : 11:00 - 18:00


Editions TriArtis
19 rue Pascal 75005, Paris
Les Gobelins