Hommage à Anne d’Autriche (1601-1666)

Infante d’Espagne, Anne d’Autriche épouse en 1615 le jeune roi de France Louis XIII. Le couple s’entend mal ; l’héritier attendu tarde à venir. Entre 1615 et 1630, la jeune femme vit dans l’ombre de sa belle-mère, Marie de Médicis.

Anne d’Autriche a pourtant la réputation d’être une très belle femme, comme en témoigne le portrait peint par Rubens en 1625 : des yeux expressifs et une petite bouche, un visage grave avec un nez un peu gros, des cheveux abondants châtain clair, une peau très blanche, une haute taille. Elle s’habille bien et aime séduire.

Très pieuse, Anne d’Autriche fait souvent retraite au Val-de-Grâce, un monastère édifié dans le faubourg Saint-Jacques, où la reine vient se réfugier au milieu des moniales. En 1638, la reine accouche finalement d’un petit Louis, considéré comme l’enfant du miracle. En 1643, à la mort de Louis XIII, Anne d’Autriche devenue régente, décide de construire une grande église et un palais conventuel, destinés à rappeler le vœu qu’elle avait fait si elle devenait mère. Le Val-de-Grâce demeure aujourd’hui un magnifique ensemble architectural parisien du XVIIe siècle.

En 1663, Anne d’Autriche tombe pour la première fois malade à 63 ans. Elle est atteinte d’un cancer du sein, mais ne le sait pas encore.

 

Lire la suite

Publié le 23 janvier 2020 par Soracha

Soracha

Au coeur du 5e

Censier-Daubenton

0674512751

Ouvert aujourd'hui : 00:00 - 00:00


Soracha
Au coeur du 5e ,
Censier-Daubenton