Lecture du weekend

Chaque semaine, nous vous faisons découvrir un livre de notre maison

 

En cette semaine de Saint-Valentin, je ne pouvais pas faire l’impasse sur le livre Ça s’appelle aimer de Brigitte Joseph-Jeanneney, collection Echappées Brèves !

http://triartis.fr/livre-60-Ca_s_appelle_aimer.html

 

LE LIVRE – Huit nouvelles sur le thème de l’amour…

L’amour est là. Tantôt farce, tantôt drame, il se joue de l’âme humaine et des corps épanouis, vieillis ou asservis.

L’échappée d’un chevreuil, un libertin sous l’averse poussant la porte d’un estaminet, une femme égarée dans un supermarché, la caresse d’un pinceau sur la toile, l’écho amorti d’une sonate, l’amour se faufile et surgit là où il lui plaît. Amour enfoui, muet, tenace, féroce, brusqué, gauche, délié, candide, inquiet… Amours de jeunesse ou de toute une vie, amours féroces ou dévoyées, amours secrètes.

Autant de figures de l’amour contées de manière gaie ou tragique, dans une infinie variété de styles.

 

L’AUTEUR – Brigitte Joseph-Jeanneney est une ancienne élève de L’ENS, diplômée de l’ENA. Inspectrice générale des affaires sociales, secrétaire générale du Musée d’Orsay, administratrice générale du Musée du Louvre, directrice à la Ville de Paris, elle a publié en 2000 et réédité en 2012 chez Odile Jacob l’ouvrage Autour du malade, le cancer : dire ou ne pas dire ?

 

Édité chez TriArtis en 2015, Ça s’appelle aimer fut son premier recueil de nouvelles. Il est suivi de Lignages, sur le thème de la transmission et peut-être bien d’un autre, prochainement…

 

 

PRESSE – Thèmes et variations sur l’amour : finesse d’écriture, tensions, émotions, délicatesse des sentiments, et toujours, une chute inattendue. Un recueil facile à lire, profond et qui surprendra. (INTER CDI)

 

AVIS DE LECTEUR – Ce livre fait du bien. C’est une thérapie. Il vous parle de l’autre, des autres. Il pare la tristesse de douceur et de rêves. Il est constitué d’historiettes, qui n’ont, en apparence rien à voir les unes avec les autres ; mais en fait si.
Il n’est pas nécessaire de le lire d’un seul coup. On peut le déguster lentement. (Lu sur Amazon)

Publié le 15 février 2018 par Editions TriArtis

Editions TriArtis

19 rue Pascal

75005 Paris

Les Gobelins

0951749629

Ouvert aujourd'hui : 11:00 - 18:00

Editions TriArtis
19 rue Pascal 75005, Paris
Les Gobelins