Lecture du weekend

Chaque semaine, nous vous faisons découvrir un livre de notre maison

 

Le best-seller de TriArtis ! (à notre échelle et pas à celle de la France ou du monde bien entendu), Moi, Caravage de Cesare Capitani, collection Sur la scène, d’après le roman La course à l’abîme de Dominique Fernadez. http://triartis.fr/livre-81-Moi_Caravage_.html

Existe aussi en italien Io, Caravaggio http://triartis.fr/livre-80-Io_Caravaggio.html

 

LE LIVRE – La vie et l’œuvre de Caravage.

Mon corps on ne l’a jamais retrouvé. Brûlé sur la plage ? Jeté dans la mer ? Oublié comme un chien ? Un autre à ma place, se lamenterait. Moi non ! J’ai de la chance : ni tombeau, ni dalle funéraire. Pas de commémorations pour moi.

 

L’AUTEUR – Né à Milan (Italie), Cesare Capitani est diplômé de l’École du Piccolo Teatro, créée par Giorgio Strheler. En 1998, il écrit Rhapsodie, pièce théâtrale primée au concours Vallecorsi de Pistoia ainsi que plusieurs nouvelles, dont certaines seront primées à différents concours littéraires italiens. La même année, il vient à Paris et décide de s’y installer.

Comédien, il joue Penthésilée de H. Von Kleist, Hamlet et Roméo et Juliette de W. Shakespeare, La Fausse Suivante de Marivaux, Quai Ouest de B. M. Koltès, Le Fascinant Anton Pavlovic de G. Prosperi, Plaza Suite de N. Simon. Il met en scène La Traversée de la Nuit de G. de Gaulle-Anthonioz et Pinocchio qu’il adapte du conte de Carlo Collodi.

Il est aussi l’auteur de Galilée, le combat pour une pensée libre et L’Autre Galilée.

Moi, Caravage et L’Autre Galilée ont été joués au Lucernaire en 2017.

www.cesarecapitani.org

 

LA PRESSE – Entre ombre et lumière, Cesare Capitani nous plonge dans la vie trépidante et tumultueuse du Caravage. En adaptant le fascinant roman de Dominique Fernandez, La Course à l’abîme, il nous entraîne au plus prés de ce génie incompris de la peinture. Il en dessine les moindres traits, les plus petites failles. Flamboyant, outrancier, provocateur, il a peint comme il a aimé, comme il a vécu, sans limite, sans retenue. Époustouflant ![…] ATTITUDE LUXE – Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – http://bit.ly/2oaIP1v

 

AVIS DE LECTEUR – J’ai beaucoup aimé découvrir l’homme en même temps que le peintre. L’homme beaucoup plus sombre que le peintre. Car il ne faut pas vous le cacher, c’est un être torturé, à l’âme un peu damnée. Un artiste oui, mais aussi un voyou, voire un criminel. Sa vie est en fait, assez misérable tout comme sa fin. Était-ce le prix à payer pour son talent ? Passionnant ! (Lu sur Babelio)

Publié le 23 février 2018 par Editions TriArtis

Editions TriArtis

19 rue Pascal

75005 Paris

Les Gobelins

0951749629

Ouvert aujourd'hui : 11:00 - 18:00


Editions TriArtis
19 rue Pascal 75005, Paris
Les Gobelins