Lecture du weekend

Chaque semaine, nous vous faisons découvrir un livre de notre maison

 

Et si on s’amusait avec nos grands ? Voici pour une fois une correspondance imaginée entre deux grands noms du théâtre, Racine et Molière… ça promet…

Racine/Molière ou l’école des hommes de Fabrice Beucher, collection Scènes Intempestives

http://triartis.fr/livre-16-Racine-Moliere_ou_l_ecole_des_hommes.html

 

LE LIVRE – Racine, flagorneur génial, dandy prêt à (presque) tout pour briller à la cour, a pour ambition secrète d’écrire une grande comédie à la façon de Molière.
Molière, libertin infatué de lui-même, cache un désir bien réel : connaître le succès avec une grande tragédie à la façon de Racine. Racine, Molière, hérauts de la langue française ! Chantres du génie gaulois ! étaient avant tout des hommes ; voire des hommes de théâtre… c’est dire.

Racine / Molière ou l’école des hommes dévoile la suffisance et l’envie de ces deux créateurs, leur dépendance au pouvoir, leur amitié faite d’admiration mêlée d’envie, de faux-semblants et de vérité crue.
Mais pourquoi ces lettres n’ont-elles jamais été publiées auparavant ? Pour garder intact nos icônes, sans doute. Pour ne pas ternir l’image de l’artiste, peut-être. Plus certainement, parce qu’elles n’ont jamais existé…
Du moins, pas officiellement…

 

L’AUTEUR – Fabrice Beucher

Formé à l’Actors’center of New-York et au cours Cochet, Fabrice Beucher suit également des formations avec Denis Podalydès, Michel Willermoz et Jean-Michel Ribes.
De Marivaux à Tagore, en passant par Molière, Mischima, Rostand ou Devos, il joue et chante sous la direction, entre autres, de Olivier Courbier, Henri Lazarini, Jean-Paul Roussillon, Jean-Pierre Vincent, Jean Davy…

Il écrit, monte et interprète ses propres spectacles : La Poulopade au thèâtre Montmartre Galabru, mise en lecture de Fin de Bail à l’Européen, en compagnie de Marie-Christine Barrault, Patrick Préjean, Nathalie Cerda, pièce également mise en espace au festival des écritures d’Alfortville avec Geneviève Casile.

Enfin, Molière /Racine ou l’école des hommes est mise en scène au festival de la correspondance et au Festival des Editeurs Indépendants, à Paris.

 

LA PRESSE – Une correspondance imaginée entre Racine et Molière.

Racine écrit des lettres ampoulées et se targue d’être le « très humble admirateur » de Molière… Molière jubile a la lecture de la lettre de Racine et l’encourage dans ses écrits. Premier nuage : Racine est effrayé par le Tartuffe. Discorde ultime quand Racine donne à jouer Alexandre le Grand à l’Hôtel de Bourgogne, la troupe rivale de celle de Molière. Les deux hommes combattent à fleurets mouchetés… II est intéressant d’écouter les arguments de l’un et de l’autre. Une piece réjouissante qui se termine en 1673 par la mort de Molière. (Odile Boneel pour Inter CDI)

 

Pendant la répétition à TriArtis de Racine/Molière, avec Fabrice Beucher et Olivier Leymarie

Publié le 15 juin 2018 par Editions TriArtis

Editions TriArtis

19 rue Pascal

75005 Paris

Les Gobelins

0951749629

Ouvert aujourd'hui : 11:00 - 18:00

Editions TriArtis
19 rue Pascal 75005, Paris
Les Gobelins